Conseiller immobilier : le métier

En quoi consiste exactement le métier de conseiller immobilier ? Quelles sont ses missions, comment se déroule une journée type ?

Le travail d’un conseiller immobilier consiste à « négocier et s’entremettre » pour le compte d’un titulaire de la carte professionnelle d’agent immobilier. L’accord entre le conseiller et l’agence est dit « mandat d’intérêt commun » ; il s’agit plus précisément d’un contrat d’agent commercial.

Le conseiller immobilier devra trouver des biens à vendre, et négocier avec les vendeurs.

Pour trouver des biens à vendre, il existe plusieurs méthodes. Les principales mises en avant par la plupart des réseaux sont la prospection, la pige, le relationnel, le boîtage.

La prospection

La prospection consiste à aller « taper aux portes » pour discuter avec les habitants de son secteur, pour présenter son activité de conseiller, leur demander s’ils ont un projet immobilier, s’ils connaissent quelqu’un qui veut vendre… cela prend beaucoup de temps et d’énergie mais peut être très efficace.

La pige consiste à téléphoner aux propriétaires qui ont mis leur propre annonce pour leur proposer les services de l’agence. Le principal inconvénient c’est qu’on arrive presque trop tard, et les conseillers immobiliers des concurrents ont la même information.

Le boîtage consiste à mettre des tracts proposant les services de l’agence dans les boîtes aux lettres. Il existe de nombreux modèles de tracts, plus ou moins efficaces.

Le relationnel enfin consiste à faire savoir autour de soi qu’on est conseiller immobilier, en toutes circonstances. Et bien sûr dès qu’on a un certain nombre de clients satisfaits, ceux-ci le font savoir.

Une fois le contact établi avec un propriétaire vendeur, le conseiller immobilier négociera un accord qui se concrétisera par la signature d’un mandat de vente.

Valorisation du bien

A ce moment débute une nouvelle phase : la valorisation du bien, notamment sur internet, pour donner envie aux acquéreurs éventuels de visiter le bien. Il faudra faire de belles photos, éventuellement une vidéo ou une visite virtuelle, rédiger une annonce attractive, et la diffuser sur les sites appropriés.

Commencent alors les appels des personnes intéressées, auxquelles il faut proposer un rendez-vous, leur faire visiter et les amener jusqu’à la décision d’achat. Rendez-vous est alors pris pour la signature d’un compromis. L’acte authentique est signé généralement trois mois plus tard, et c’est à ce moment que l’agence est payée et le conseiller rémunéré.

Dans tout ce processus, ce qui est le plus important, contrairement à ce que l’on pense généralement, ce n’est pas la vente. Si on a un bien à vendre qui correspond à une demande, à un prix raisonnable, on ne manque en principe pas de clients acquéreurs. Le plus important est donc d’avoir un nombre suffisant de mandats pour des biens demandés, et au prix du marché.

Pour cela le gros du travail consiste principalement à faire du bon travail pour valoriser le bien du propriétaire, afin que celui-ci apprécie le travail du conseiller, ne dénonce pas le mandat et accepte si nécessaire de ramener son prix au prix du marché.

C’est ainsi que nous travaillons chez Immoliaison, nous privilégions la qualité à la quantité. Chaque conseiller a donc besoin de peu de mandats, il peut bien mieux s’occuper de chaque client, et n’a que très rarement besoin de faire de la prospection ou de la pige.

 

Vous souhaitez aller plus loin ? Regardez notre page pour devenir conseiller immobilier ou nos formations !